mercredi 25 mai 2016

Préparation à la Communion

A la suite du refrain nous rappelant le doux commandement que Dieu nous a fait de venir s'unir à lui dans la communion, les couplets de ce chant repassent une à une les principales dispositions nécessaires pour la bien faire. Nous confessons d'abord la grande indignité où nous sommes de recevoir notre Sauveur, l'ayant tant de fois outragé pendant la vie; puis nous manifestons notre foi en sa présence dans la sainte hostie, même s'il y est caché à nos yeux; arrivés au moment de la communion, nous laissons déborder par de vifs transports d'amour l'excès de notre bonheur, et ne pouvant trouver de digne retour pour ce don si précieux nous promettons à notre bon Jésus de lui obéir en tout, protestant ne plus vouloir consacrer qu'à lui les affections de notre cœur.

Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes et orgue :

 



Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 


 

Paroles du cantique avec indication des liaisons :

 

Un pied souligné est à maintenir durant le chant sur la note suivante.
Une syllabe muette entre parenthèses signifie qu'on peut éventuellement
la chanter sur la même note que le pied qui la précède; si cette syllabe
se trouvait au milieu d'un vers, marquer alors la virgule par un cours silence.

REFRAIN :
Vous m'ordonnez, grand Dieu, d'aller à vous,
Et vous voulez être ma nourriture ;
Mon cœur soupire après un bien si doux ;
Je ne crains plus, votre amour me rassure.

1
Vous recevoir, ô Dieu de majesté,
Vous que cent fois j'outrageai dans ma vi(e),
J'en suis indi(gne), ô Dieu de sainteté ;
Dites un mot et mon âme est guérie.

2
Que vous charmez, que vous êtes puissant,
Ô Dieu caché sous cet obscur nua(ge) !
Sans vous y voir, je vous y crois présent ;
Moins vous brillez, plus je vous rends hommage.

3
En ce moment Jésus vient dans mon cœur ;
Je le possè(de), ô bonheur ineffa(ble) !
L'esclave heureux y reçoit son Seigneur ;
Il s'en nourrit, il lui devient semblable.

4
Que vous rendrai-(je), ô Dieu ! pour tant d'amour ?
Vous donnez tout en vous donnant vous-mê(me).
Je cherche en vain, je me vois sans retour ;
Mais vous savez, Seigneur, que je vous aime.

5
Divin Jésus, que voulez-vous de moi ?
Je suis soumis en tout à votre empi(re) ;
Mon cœur est prêt à suivre votre loi,
Et désormais pour vous seul il soupire.


Téléchargement des paroles :