dimanche 10 avril 2016

Reconnaissance

Ayant été comblés dès notre enfance des bienfaits du Seigneur, nous ne devons jamais cesser de les rappeler à notre mémoire afin d'exciter en nous de vifs sentiments de reconnaissance: que serions-nous devenus en effet si Dieu ne nous aurait pas assistés continuellement de sa grâce, nous pressant tendrement de ne pas l'abandonner quand nous allions nous éloigner de lui, nous tendant la main pour nous relever lorsque nous étions tombés, et nous protégeant toujours si nous lui restions fidèles? Laissons-le donc agir sans résistance en nous, et l'amour dont il nous remplira alors nous fera trouver insipide tous les plaisirs du monde, si bien que les méprisant, nous ne mettrons plus notre joie qu'à bien servir ce bon Maître qui, comme il l'a promit, ne manquera pas de récompenser magnifiquement dans son séjour éternel ses fidèles serviteurs.

Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes :

 



Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 


 

Paroles du cantique avec indication des liaisons :

 

Un pied souligné est à maintenir durant le chant sur la note suivante.
Une syllabe muette entre parenthèses signifie qu'on peut éventuellement la chanter
en omettant la liaison qui suit et en faisant un court silence pour marquer la virgule.

1
Seigneur, dès ma première enfance
Tu me comblas de tes bienfaits :
Heureux si ma reconnaissance
Dans mon cœur les grave à jamais !

REFRAIN :
Le monde, le monde trompeur et volage
En vain m'offrirait sa faveur ;
Je n'en veux point : tout mon partage
Est de n'aimer que le Seigneur. (bis)

2
Dieu règne en père dans mon âme,
Il en remplit tous les désirs ;
Et l'amour pur dont il m'enflamme,
Vaut seul mieux que tous les plaisirs.

3
Si je m'égare, il me rappelle ;
Si je tom(be), il me tend la main ;
Il me protège sous son aile,
Il me réchauffe dans son sein.

4
Si je suis constant et fidèle
À conserver son saint amour,
Une récompense éternelle
M'attend dans son divin séjour.

5
Chrétiens, ne vivons sur la terre
Que pour être reconnaissants ;
Le Seigneur a le cœur d'un père,
Brûlons de l'amour des enfants.


Téléchargement des paroles :