dimanche 13 mars 2016

Chemin de la Croix

Chaque strophe de ce chant correspond à une station, le tout étant précédé d'une introduction. Nous y voyons comment nos péchés ont été la cause unique de la condamnation à mort de notre Sauveur; comment celui-ci, prenant courageusement sa croix malgré son état d'épuisement, tomba bientôt après accablé par ce lourd fardeau; comment sa Mère, percée de douleur en le rencontrant dans cet état, le suivit héroïquement jusqu'au Calvaire; comment, à l'instar du Cyrénéen et de la Véronique, nous devons porter chrétiennement notre croix, gardant gravés en nous les traits de notre Dieu souffrant; comment Jésus tombant de nouveau par deux fois expia ainsi notre orgueil et nos rechutes; comment il nous invita à pleurer nos péchés plutôt que ses douleurs; comment les bourreaux en le dépouillant lui rouvrirent ses plaies, puis pour prix de ses bienfaits le clouèrent avec grande cruauté sur la croix; comment enfin il mourut dans un abîme de souffrances.

Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes :

 


Pour écouter ce chant en entier, il est possible d'effectuer un téléchargement MP3 payant (sélectionner dans ce cas l'option "6- Chemin de la Croix") ou encore d'acheter un CD audio contenant d'autres chants du même recueil.
Note: Ce cantique peut également être écouté gratuitement ici.


Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 


 

Paroles du cantique avec indication des liaisons :

 

Un pied souligné est à maintenir durant le chant sur la note suivante.
Une syllabe muette entre parenthèses signifie qu'on peut éventuellement la chanter
en omettant la liaison qui suit et en faisant un court silence pour marquer la virgule.

1
Introduction :
Suivons, chrétiens, sur le Calvaire,
Jésus courbé sous un infâme bois :
Instruits par ce sanglant mysre,
Après lui (bis) portons notre croix.

2
1ère Station :
Jésus condamné à mort
Par la voix d'un juge coupable,
C'est moi, Seigneur, qui vous livre au trépas ;
Qu'une justice inexorable
À mon tour (bis) ne m'accable pas.

3
2ème Station :
Jésus chargé de sa Croix

Seigneur, malgré votre innocence,
Vous vous chargez d'une pesante croix :
Moi seul, digne objet de vengeance,
Je devrais (bis) en porter le poids.

4
3ème Station :
Jésus tombant sous le poids de sa Croix

Ô Dieu de force et de puissance,
Sous ce fardeau, quoi ! je vous vois tomber !
Hélas ! mon fils, c'est ton offense
Dont le poids (bis) me fait succomber.

5
4ème Station :
Jésus rencontrant sa sainte Mère

Quand par amour, ô tendre re,
Votre Isaac s'offre au courroux du ciel,
Pour moi, victime volontaire,
Vous allez (bis) le suivre à l'autel.

6
5ème Station :
Jésus aidé par Siméon le Cyrénéen

Que votre sort est sirable !
Vous l'ignorez, heureux Cyrénéen.
Puissé-je aussi, Croix adorable,
Vous porter (bis) comme un vrai chrétien.

7
6ème Station :
Véronique essuyant le visage de Jésus

Ô voile heureux ! précieux gage
Où sont gravés les traits de mon Sauveur !
Jésus, puisse aussi votre image
Se graver (bis) au fond de mon cœur !

8
7ème Station :
Jésus tombant une deuxième fois

Sous sa Croix Jésus tombe encore ;
Cruels bourreaux, pourquoi l'outragez-vous ?
Mon fils, l'orgueil qui tevore
M'humilie (bis) ainsi sous leurs coups.

9
8ème Station :
Jésus consolant les femmes de Jérusalem

Ne pleurez pas sur mes souffrances,
Pleurez sur vous, sur vous seuls, ô pécheurs ;
Et pour effacer tant d'offenses,
À mon sang (bis) unissez vos pleurs.

10
9ème Station :
Jésus tombant une troisième fois

Tes rechutes, enfant rebelle,
Me font tomber une troisième fois.
Seigneur, aidez un infile
À garder (bis) constamment vos lois.

11
10ème Station :
Jésus dépouillé de ses vêtements

Sur Jésus déployez vos ailes,
Anges du Ciel ! voilez son corps sacré.
Hélas ! de blessures nouvelles
Je le vois (bis) encor chiré.

12
11ème Station :
Jésus attaché à la Croix

Que faites-vous, peuple barbare ?
Vous allez donc consommer vos forfaits !
Ce bois est le lit qu'on prépare
À Jésus (bis) pour tant de bienfaits.

13
12ème Station :
Jésus mourant sur la Croix

Sur la Croix mon Sauveur expire ;
À cet aspect, le jour pâlit d'horreur.
Et moi, l'auteur de son martyre,
Je verrais (bis) sa mort sans douleur !

14
13ème Station :
Jésus descendu de la Croix

Dans quel état, tendre Marie,
Nous remettons votre Fils en vos bras !
Daignez de notre perfidie
Oublier (bis) les noirs attentats.

15
14ème Station :
Jésus est mis dans le sépulcre

Pour prendre une nouvelle vie,
Avec Jésus je veux m'ensevelir :
Près de vous, ô tombe chérie,
On apprend (bis) à vi(vre), à mourir.


Téléchargement des paroles :