mercredi 13 janvier 2016

J'engageai ma promesse au baptême

Ce chant très connu traite de l'antique cérémonie du renouvellement des promesses du baptême, pratique remise en honneur par le Père de Montfort, d'où l'attribution indue de ce cantique à ce dernier sur la partition. L'enfant ayant pleinement l'usage de la raison s'engage lui-même librement et solennellement à respecter les promesses faites en son nom lors de son baptême. Il déclare ainsi croire fermement sans chercher à raisonner toutes les vérités de la foi, spécialement les mystères de la Trinité, de l'Incarnation et de la Rédemption; être soumis aux lois de l'Église; renoncer au diable, aux pompes mondaines et aux plaisirs défendus; enfin, fidèle à l'Évangile, vouloir porter fièrement le joug du Seigneur, le suivant sans respect humain dans tous ses pas.

Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes :

 



Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 


 

Paroles du cantique avec indication des liaisons :

 

Un pied souligné est à maintenir durant le chant sur la note suivante.

1
J'engageai ma promesse au baptême,
Mais pour moi d'autres firent serment :
En ce jour je vais parler moi-me,
Je m'engage aujourd'hui librement.

REFRAIN :
Je m'engage,
Je m'engage,
Je m'engage aujourd'hui librement,
Je m'engage aujourd'hui librement.

2
Je crois donc en un Dieu trois personnes,
De mon sang je signerais ma foi.
Faible esprit, vainement tu raisonnes :
Je m'engage à le croire, et je crois.

3
À la foi de ce premier mystère
Je joindrai celle d'un Dieu sauveur.
Sous les lois de l'Église ma re,
Je m'engage et d'esprit et de cœur.

4
Sur les fonts, dans une eau salutaire,
Pour enfant Dieu daigna m'adopter ;
Si j'en ai souillé le caracre,
Je m'engage à le mieux respecter.

5
Je renonce aux pompes de ce monde,
À la chair, à tous ses vains attraits ;
Loin de moi, Satan, esprit immonde,
Je m'engage à te fuir pour jamais.

6
Faux plaisirs, source inme de vices,
Trop longtemps vous fûtes mon amour ;
Je renonce à vos fausses délices,
Je m'engage à Dieu seul sans retour.

7
Oui, mon Dieu, votre seul Évangile
Réglera mon esprit et mes mœurs ;
Dussiez-vous en frémir, chair fragile,
Je m'engage à toutes ses rigueurs.

8
Ah ! Seigneur, qui sait bien vous connaître
Sent bientôt que votre joug est doux ;
C'en est fait, je n'ai point d'autre maître :
Je m'engage à ne servir que vous.

9
Sur vos pas, ô mon divin modèle,
Plus heureux qu'à la suite des rois,
Plein d'horreur pour ce monde infile,
Je m'engage à porter votre croix.


Téléchargement des paroles :