dimanche 10 janvier 2016

Dans cette étable, que Jésus est charmant

Plus honorée que tous les palais des rois, l'étable de Bethléem fut spécialement choisie de Dieu pour recevoir son propre Fils. Dès sa naissance, cet Enfant si faible manifeste déjà sa puissance, car en commençant par ses souffrances le rachat de l'humanité pécheresse, il vainc les esprits infernaux et détruit leur empire. S'il pleure dans sa crèche, ce n'est pas tant à cause de ses propres douleurs que par la vue de nos malheurs; dans sa sagesse infinie, il savait parfaitement qu'un grand nombre d'âmes ne profiteraient pas de ses bienfaits et se perdraient à jamais... Afin en quelque sorte de le consoler,  répondons à son amour par le nôtre; et que cet amour soit bien ardent, pur, désintéressé, nous portant à diriger toutes nos actions en vue de lui plaire.

Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes :

 



Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 


 

Paroles du cantique avec indication des liaisons :

 

Un pied souligné est à maintenir durant le chant sur la note suivante.

1
Dans cette étable,
Que Jésus est charmant !
Qu'il est aimable
Dans son abaissement !
Que d'attraits à la fois !
Tous les palais des rois
N'ont rien de comparable
Aux beautés que je vois
Dans cette étable.

2
Que sa puissance
Paraît bien en ce jour,
Malgré l'enfance
Où l'a réduit l'amour !
L'esclave racheté
Et tout l'enfer dompté
Font voir qu'à sa naissance
Rien n'est si redouté
Que sa puissance.

3
Heureux mystère !
Jésus souffrant pour nous,
D'un Dieu sévère
Apaise le courroux.
Pour sauver le pécheur
Il naît dans la douleur,
Et sa bonté de re
Éclipse sa grandeur.
Heureux mysre !

4
S’il est sensible,
Ce n’est qu’à nos malheurs !
Le froid horrible
Ne cause point ses pleurs.
Après tant de bienfaits,
Notre cœur, aux attraits
D’un amour si visible,
Doit céder désormais
S’il est sensible.

5
Que je vous aime !
Peut-on voir vos appas,
Beauté suprême !
Et ne vous aimer pas ?
Puissant maître des cieux,
Brûlez-moi de ces feux
Dont vous brûlez vous-me ;
Ce sont là tous mes vœux :
Que je vous aime.


Téléchargement des paroles :