dimanche 8 novembre 2015

Les fins dernières

La méditation des fins dernières, par l'aspect des terribles châtiments qui menacent les pécheurs et des délices qui seront la récompense des âmes restées fidèles à Dieu, nous est nécessaire pour éviter le péché ou nous en faire sortir au plus vite. La mort pouvant nous surprendre à tout moment, il nous faut toujours rester en état de grâce et veiller à éviter même les fautes vénielles, car nous aurons à rendre un terrible compte de tous nos péchés lors du jugement particulier. L'enfer, avec ses effroyables tourments et son désespoir éternel, attend les pécheurs impénitents, tandis que le ciel avec son bonheur sans mélange sera le partage des élus morts dans la grâce de Dieu.

Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes :

 


Pour écouter ce chant en entier, il est possible d'effectuer un téléchargement MP3 payant (sélectionner dans ce cas l'option "10- Les fins dernières") ou encore d'acheter un CD audio contenant d'autres chants du même recueil.


Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 


 

Paroles du cantique avec indication des liaisons :

 

Un pied souligné est à maintenir durant le chant sur la note suivante;
si ce pied est en caractère gras, il doit être tenu sur une troisième note,
et s’il est aussi en italique, sur une quatrième.
Enfin, une syllabe muette entre parenthèses signifie

qu'on peut éventuellement la chanter en doublant la note.

1
Vous qui courez sans crainte au précipice,
Loin du sentier des préceptes divins,
Pour vous tirer de l'ame du vice
Pensez souvent à vos dernières fins,
Pensez souvent à vos dernières fins. (bis)

2
Il faut mourir, nul ne peut s'en défendre :
La mort soumet les peuples et les rois ;
Souvenez-vous qu'elle peut vous surprendre,
Souvenez-vous qu'on ne meurt qu'une fois,
Souvenez-vous qu'on ne meurt qu'une fois. (bis)

3
Du jugement la mort sera suivie,
Terrible et prompt, mais juste jugement.
Malheur, hélas ! à celui dont la vie
Se trouvera coupable en ce moment,
Malheur, las ! à celui dont la vi(e)
Se trouvera coupable en ce moment.

4
L'arrêt porté, la céleste vengeance
Sous le pécheur ouvrira les enfers ;
C'est là que Dieu, sans aucune indulgence,
Le punira par cent tourments divers ;
C'est que Dieu, sans aucune indulgen(ce),
Le punira par cent tourments divers.

5
Levez les yeux vers le trône de gloire
Que le Seigneur prépare à ses élus ;
Occupez-en souvent votre mémoire,
Pensez-y bien : vous ne pécherez plus,
Pensez-y bien : vous ne pécherez plus. (bis)

6
Mort, jugement, enfer, séjour de gloire,
Tristes ensembles et douces vérités !
Peut-on trouver de malice si noire
Qui n'ouvre enfin les yeux à vos clartés ?
Peut-on trouver de malice si noi(re)
Qui n'ouvre enfin les yeux à vos clartés ?


Téléchargement des paroles :