mercredi 28 octobre 2015

Bonheur des Saints

Les paroles de ce chant à la mélodie simple se présentent sous forme de questions/réponses. On y évoque d'abord en général les biens du ciel qui ne peuvent être saisis par notre faible entendement, puis tour à tour les différents chœurs des martyrs, des docteurs, des solitaires, des vierges, des pauvres et des ouvriers qui tous sont abondamment récompensés de leurs peines et de leurs travaux. Parmi eux, les docteurs contemplant sans nuage la Vérité Divine et les vierges ayant la faveur d'être toujours aux côtés de Jésus. Le cantique s'achève par le rappel du peu de proportion entre un léger temps de souffrance et une éternité de bonheur; c'est donc pour la mériter qu'il nous faut toujours combattre ici-bas en nous détachant de plus en plus des choses terrestres.

Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes :

 


Pour écouter ce chant en entier, il est possible d'effectuer un téléchargement MP3 payant (sélectionner dans ce cas l'option "8- Bonheur des Saints") ou encore d'acheter un CD audio contenant d'autres chants du même recueil.


Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 


 

Paroles du cantique avec indication des liaisons :

 

Un pied souligné est à maintenir durant le chant sur la note suivante.

1
Les biens célestes
Demande :
Du séjour de la gloire,
Bienheureux, dites-nous :
Après votre victoire,
Quels biens posdez-vous ?
Réponse (bis) :
Ces biens sont ineffables ;
Le cœur n'a point compris
Quels trésors admirables
Dieu garde à ses amis.

2
Les martyrs
Demande :
Martyrs, dont le courage
Triompha des bourreaux,
Quel est votre partage
Après tant de travaux ?
Réponse (bis) :
Nous portons la couronne,
La palme est dans nos mains ;
Nous partageons le trône
Du Sauveur des humains.

3
Les docteurs
Demande :
Docteurs, fameux oracles,
Interprètes des cieux,
Par quels nouveaux miracles
Dieu frappe-t-il vos yeux ?
Réponse (bis) :
Ah ! quel bonheur extrême
D'aller, en reté,
Dans le sein de Dieu me
Puiser la rité.

4
Les solitaires
Demande :
Vous, humbles Solitaires,
Justes aantis,
De vos jeûnes ausres
Quels sont les heureux fruits ?
Réponse (bis) :
Pour tant de sacrifices,
Tant de saintes rigueurs,
Un torrent delices
Vient inonder nos cœurs.

5
Les vierges
Demande :
Vous, Épouses files
Du plus fidèle Époux,
Pour des vertus si belles,
Quels plaisirs goûtez-vous ?
Réponse (bis) :
Épouses fortues,
Nous pouvons en tout lieu,
De roses courones,
Suivre l'Agneau de Dieu.

6
Les pauvres
Demande :
Vous qui du riche avare
Éprouviez les froideurs,
Compagnons de Lazare,
Quelles sont vos douceurs ?
Réponse (bis) :
Nous mangeons à la table
Du Roi de l'univers,
Et l'homme impitoyable
Est au fond des enfers.

7
Les ouvriers
Demande :
Et vous qu'un pain de larmes
Nourrissait chaque jour,
Quels sont pour vous les charmes
Du céleste séjour ?
Réponse (bis) :
Une main secourable
Daigne essuyer nos pleurs ;
Un repos sirable
Succède à nos douleurs.

8
Durée du bonheur céleste
Demande :
Mais quelle est la due
D'un si charmant repos ?
Dieu l'a-t-il mesue
Sur celle de vos maux ?
Réponse (bis) :
Dieu qui de la souffrance
Abrège le tourment,
Veut que la compense
Dure éternellement.

9
Leçon finale
Demande :
Ah ! daignez nous apprendre,
En cet exil cruel,
Quelle route il faut prendre
Pour arriver au ciel ?
Réponse (bis) :
Si vous voulez nous suivre,
Marchez en combattant,
Et sans cesser de vivre,
Mourez à chaque instant.


Téléchargement des paroles :