vendredi 12 juin 2015

Cœur Sacré de Jésus

Le Sacré-Cœur de Jésus renferme en lui-même tous les trésors des dons divins qu'il dispense à profusion dans les cœurs qui l'aiment. Sa bonté le porte jusqu'à se reproduire dans chaque hostie pour se donner tout entier à chacun de nous. Cependant, en retour de tant de bienfaits il ne trouve trop souvent en nous qu'une froide indifférence, tandis que d'autres l'outragent par leurs irrévérences et leurs sacrilèges... Vengeons donc son honneur en l'aimant ardemment et en lui sacrifiant nos cœurs afin qu'il y règne en maître par sa grâce.

Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes :

 


Pour écouter ce chant en entier, il est possible d'effectuer un téléchargement MP3 payant (sélectionner dans ce cas l'option "6- Cœur Sacré de Jésus") ou encore d'acheter un CD audio contenant d'autres chants du même recueil.
Note: Ce cantique peut également être écouté gratuitement ici.


Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 


 

Paroles du cantique :

 

Il n'y a pas de liaisons dans la mélodie.

1
Ô Divin Cœur ! ô source intarissable
De tout vrai bien, de douceur, de bonté :
Tu réunis, dans ton centre adorable,
Tous les trésors de la divinité.
Maître des dons de sa munificence,
Arbitre seul des célestes faveurs,
Cœur plein d'amour, tu mets ta complaisance
À les répandre, à les voir dans nos cœurs.

2
Mais, doux Jésus ! c'est peu pour ta tendresse :
Ton divin Cœur, fixé sur nos autels,
Se reproduit, se ranime sans cesse,
Pour s'y prêter au bonheur des mortels.
C'est là toujours que, placé sur un trône
D'amour, de paix, de grâce et de douceur,
Pour eux il s'offre, il s'immole, il se donne,
Pour tout retour n'exigeant que leur cœur.

3
Cœurs trop longtemps endurcis, insensibles,
À ses désirs vous refuseriez-vous ?
Par quels bienfaits, par quels traits plus visibles
Peut-il montrer ses tendres soins pour nous ?
Ce riche don de son amour extrême
Ne pourra-t-il vous vaincre, vous charmer ?
Ah ! mille fois, mille fois anathème
Au cœur ingrat qui ne veut point l'aimer !

4
Par quel excès, hélas ! d'irrévérence,
De sacrilège et de témérité,
Par quel oubli, par quelle indifférence
N'ose-t-on point outrager sa bonté !
Cœurs innocents, et vous, âmes ferventes,
Vengez, vengez et sa gloire et ses dons ;
Rendez pour lui vos flammes plus ardentes,
Vos vœux plus purs, vos respects plus profonds.

5
Que sur la terre, à jamais d'âge en âge,
Ce Cœur sacré, caché dans nos lieux saints,
Ait et les vœux, et l'amour, et l'hommage,
Et le tribut de l'encens des humains ;
Que dans les cieux les puissances l'honorent,
Qu'il règne après les siècles éternels ;
Que tous les cœurs et l'aiment et l'adorent,
Que tous les cœurs soient pour lui des autels !