lundi 23 février 2015

Amour de Dieu

Sous ce titre plus générique sont évoquées différentes pensées connexes. On parle d'abord du bonheur de l'âme qui aime Jésus constamment et soupire après le ciel, puis sont rappelés la faiblesse de l'homme et les dangers du monde qui sans cesse le menacent; on réclame alors la grâce de mourir plutôt que de tomber dans l'abîme du vice, et on finit par implorer le secours de Marie afin qu'elle nous préserve de tout péril durant l'exil de cette vie.

Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes :

 


Pour écouter ce chant en entier, il est possible d'effectuer un téléchargement MP3 payant (sélectionner dans ce cas l'option "1- Amour de Dieu") ou encore d'acheter un CD audio contenant d'autres chants du même recueil.
Note: Ce cantique peut également être écouté gratuitement ici.


Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 


 

Paroles du cantique avec indication des liaisons :

 

Un pied souligné est à maintenir durant le chant sur la note suivante.

1
Heureux, Jésus, qui sut t'aimer
D'un amour constant et solide ;
Et quel autre bien peut charmer
Une âme de vrais biens avide ?
Quand viendra ce temps souhaité,
Le terme de ce long voyage,
l'amour dans l'éternité
N'aura plus à craindre de l'âge ?

2
Ici-bas de l'amour divin
Même quand on goûte les charmes,
Les faiblesses du cœur humain
Offrent sans cesse des alarmes.
De ce monde tel est le cours
Qu'on craint sans cesse le naufrage,
Qui ferait périr pour toujours
L'innocence du premier âge.

3
Monde, par la foi combattu,
Tu voudrais en vain me séduire ;
Les saints attraits de la vertu
À nos yeux viennent de reluire.
Tu n'enseignes que vanité,
Tu ne donnes que l'esclavage :
Nous testons la volupté
D'un monde funeste à notre âge.

4
Seigneur, si jamais les penchants
De notre inconstante nature
Allaient vous ravir notre encens
Et l'offrir à la créature ;
las ! si nous devions périr,
Du vice éprouvant le ravage,
Retranchez pour nous l'avenir,
En coupant le fil de notre âge.

5
Vierge, patronne des enfants,
Notre amour et notre espérance,
Au milieu des maux renaissants
Nous implorons votre puissance.
Préservez-nous de tout péril,
Loin de nous écartez l'orage ;
De vos enfants, dans cet exil,
Montrez-vous la mère à tout âge.


Téléchargement des paroles :

 

mercredi 11 février 2015

Dieu seul

Ce cantique a tout naturellement sa place en premier, puisqu'il traite de la fin suprême de l'homme, à savoir Dieu lui-même. Dieu seul est le vrai trésor du chrétien, et c'est vers lui que doivent tendre toutes ses actions; c'est lui qui le soulage dans ses peines et le secoure dans ses besoins. Nulle adversité ne peut donc abattre celui qui l'aime de tout son cœur et qui vit dans l'espérance du ciel où il le possèdera pendant toute l'éternité.

Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes :

 


Pour écouter ce chant en entier, il est possible d'effectuer un téléchargement MP3 payant (sélectionner dans ce cas l'option "1- Dieu seul") ou encore d'acheter un CD audio contenant d'autres chants du même recueil.
Note: Ce cantique peut également être écouté gratuitement ici.


Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 


 

Paroles du cantique avec indication des liaisons :

 

Un pied souligné est à maintenir durant le chant sur la note suivante.

1
Il n'est pour moi qu'un seul bien sur la terre,
Et c'est Dieu seul : Dieu seul est mon trésor !
Dieu seul, Dieu seul allège ma misère,
Et vers Dieu seul mon cœur prendra l'essor ;
Je bénis sa tendresse,
Et répète sans cesse
Ce cri d'amour, cet élan d'un grand cœur :
Dieu seul, Dieu seul, voilà le vrai bonheur !
Dieu seul, Dieu seul, voilà le vrai bonheur !

2
Dieu seul, Dieu seul guérit toute blessure ;
Dieu seul, Dieu seul est un puissant secours.
Dieu seul suffit à l'âme droite et pure
Et c'est Dieu seul qu'elle cherche toujours.
Répétons, ô mon âme !
Ce chant qui seul enflamme,
Ce cri d'amour, cet élan d'un grand cœur :
Dieu seul, Dieu seul, voilà le vrai bonheur !
Dieu seul, Dieu seul, voilà le vrai bonheur !

3
Quel déplaisir pourra jamais atteindre
Cet heureux cœur que Dieu seul peut charmer ?
Grand Dieu ! quels maux ce cœur pourra-t-il craindre ?
Il n'en est point quand on sait vous aimer.
Aimer un si bon père,
C'est commencer sur terre
Ce chant d'amour de la sainte cité :
Dieu seul, Dieu seul pour une éternité !
Dieu seul, Dieu seul pour une éternité !


Téléchargement des paroles :